Groupe Edmond de Rothschild remporte Nice et se relance pour Rio
La Côte d’Azur et Nice sourient décidément à Pierre Pennec et ses équipiers. Vainqueur ici l’an dernier, le trimaran armé par le Baron Benjamin de Rothschild a récidivé ce dimanche à l’issue des trois jours de compétition qui ont composé le sixième acte des Extreme Sailing Series 2012. Prenant l’avantage hier, les hommes du Gitana Team ont su parfaitement tenir la pression placée sur leurs épaules. Avec quatre nouvelles victoires de manches aujourd’hui, dont la dernière de l’événement qui compte double, l’équipage de Groupe Edmond de Rothschild remporte le Grand Prix français devant l’écurie Oman Sail. Cette victoire permet à Gitana Extrême de signer son retour sur le podium du championnat annuel à un rendez-vous de la fin.

Marqué par les petits airs en 2011, le Grand Prix de Nice était cette année placé sous le signe de la brise. Privés de régates jeudi compte tenu du vent fort et de la mer formée qui rendait la navigation plus que périlleuse, les huit équipages en lice ont largement pu se rattraper par la suite. Durant trois jours, la flotte des Extreme Sailing Series a régalé le public venu nombreux sur la promenade des Anglais. Sur l’eau, les marins ont également pris beaucoup de plaisir comme nous le confiait le skipper de Groupe Edmond de Rothschild : « Nous avons été vraiment gâtés : nous avons eu les plus belles conditions météos de la saison avec un vent compris entre 15 et 20 nœuds chaque jour, du soleil, de l’action et nous concernant une victoire ! J’ai une chance énorme de naviguer avec un tel équipage. Les conditions étaient physiques, dures et malgré cela ils ont toujours su être présents et garder une lucidité indispensable. Nous avons navigué prudemment et très proprement. A bord, les manœuvres s’enchaînent sans la moindre difficulté et cette fluidité associée à notre très bonne vitesse au près ont fait la différence. Ce plus de vitesse est le fruit d’un travail collectif avec Arnaud et Hervé. Autre point très important : les départs. C’était clairement le point noir à Cardiff et ici nous sommes globalement toujours très bien partis.»

Cette victoire était importante pour le Gitana Team. Malmenés lors des deux derniers Grands Prix, qui se déroulaient à Porto et Cardiff, Pierre Pennec et ses hommes avaient à cœur de réagir et de se relancer à un évènement de la fin de la saison : « Nous sommes des compétiteurs et dès que nous partons sur l’eau nous avons l’envie. Ici, nous arrivions à un point critique de la saison suite aux deux mauvais résultats de l’équipe à Porto et Cardiff. Partant de là, soit nous nous écroulions soit nous relevions la tête. L’équipage s’est serré les coudes et nous avons su naviguer intelligemment et proprement. Désormais nous avons les cartes en main pour finir correctement notre saison. Car nous voulions non seulement nous remettre dans le droit chemin à Nice mais aussi renouer avec le podium pour obtenir le meilleur résultat qui soit à Rio » expliquait Hervé Cunningham, le régleur de voiles d’avant de Gitana Extrême.

Lors de la remise des prix, Pierre Pennec ne cachait pas sa joie et remerciait les armateurs du Gitana Team :« Un énorme merci à Benjamin et Ariane de Rothschild qui nous permettent de vivre de tels moments sur l’eau. C’était un Grand Prix très fort émotionnellement et sur la dernière manche compte tenu de notre avance à la dernière marque j’ai pu profiter pleinement de la fin de course. Ce soir, nous savourons cette victoire et nous la partageons avec toute l’équipe du Gitana, Sébastien et Hubert qui préparent le bateau, et avec le Groupe Edmond de Rothschild.»

Grâce à la performance de Pierre Pennec et ses équipiers, Groupe Edmond de Rothschild est pour l’heure le seul équipage qui soit parvenu à stopper l’hégémonie des catamarans du Sultanat d’Oman dans les Extreme Sailing Series 2012.

La dernière épreuve du championnat se tiendra à Rio de Janeiro, au Brésil, du 6 au 9 décembre prochain. Cette étape de clôture se déroulera sous haute tension car le classement provisoire annuel démontre bien que le jeu reste ouvert. Si Leigh McMillan possède une très confortable avance en tête avec 61,5 points, derrière le match est très serré et Pierre Pennec et ses hommes sont plus que jamais décidés à ne pas en rester là. Oman Air se classe deuxième avec 54 points du leaderboard provisoire et Groupe Edmond de Rothschild occupe désormais la troisième marche du podium avec 51 points. Enfin, en quatrième position, avec 48,5 points, nous retrouvons Red Bull Sailing Team qui perd du terrain avec sa sixième place au Grand Prix de Nice.

L’équipe a la parole

Bernard Labro, n°1 : « Nous sommes vraiment heureux de gagner ici. Nous sommes en France et nous nous remettons dans le match pour la fin du championnat. On ne pouvait pas rêver mieux. Nous attendons ce moment depuis le début de l’année et nous nous imposons de belle manière en plus. En arrivant ici nous avions la « rage ». Personnellement, j’ai mis du temps à « digérer » la régate de Porto car j’estime que les juges ont pris une mauvaise décision qui nous a coûté très cher. Puis, avec Hervé Cunningham nous étions absents à Cardiff, car pris sur une autre régate, et nous nous étions promis de venir gagner ici. Mais cette victoire est un gros travail d’équipe. Nous sommes cinq à bord et pour chacun l’engagement a été à 100 % ce week-end. Nous avons été dans le rythme dès les premières courses et la confiance a été très importante. Il faut que nous nous servions de cette confiance engrangée pour le prochain Grand Prix.»

Cyril Dardashti, Directeur Général du Gitana Team : « Je suis très heureux que l’équipage de Pierre Pennec fasse le doublé à Nice. Ces garçons aiment la brise et ils l’ont prouvé tout au long des trois jours de course. Ils ont su tenir la pression et ce malgré une course d’équipe flagrante de la part des deux bateaux Omani engagés sur le circuit ! En début de saison, nous avons fait de beaux podiums mais la victoire nous échappait. Désormais c’est chose faite et il va falloir surfer sur cette bonne dynamique pour le dernier Grand Prix de la saison. L’équipe a connu des moments difficiles mais elle a su réagir de la plus belle des manières et ce soir Pierre Pennec et ses hommes donnent le sourire à l’ensemble du Gitana Team. La victoire au championnat annuel me semble difficilement accessible car The Wave a une belle avance mais avec le coefficient 1,5 appliqué aux deux derniers Grand Prix nous sommes pleinement dans le match pour aller chercher la deuxième place avec seulement trois points de retard sur l’autre voilier Omani.»

Classement provisoire du Grand Prix de Nice (après vingt-huit manches)
  1. Groupe Edmond de Rothschild - 173 points
  2. The Wave Muscat – 161,3 points
  3. Oman Air – 159 points
  4. GAC Pindar - 134 points
  5. SAP Extreme Sailing Team - 121 points
  6. Red Bull Sailing Team – 120,7 points
  7. Alinghi – 102 points
  8. Zoulou – 69 points

Classement provisoire des Extreme Sailing Series après six Grands Prix
  1. The Wave Muscat – 61,5 points
  2. Oman Air – 54 points
  3. Groupe Edmond de Rothschild - 51 points
  4. Red Bull Sailing Team – 48,5 points
  5. GAC Pindar - 38,5 points
  6. SAP Sailing Team – 33 points
  7. Alinghi - 28 points
  8. Zoulou – 23,5 points

L’équipage de Groupe Edmond de Rothschild

Pierre Pennec (Skipper / Barreur),

Arnaud Psarofaghis (régleur et chariot de Grand Voile),

Hervé Cunningham (régleur voiles d’avant),

Bernard Labro (N°1)

Romain Petit (régleur)

L’Extreme Groupe Edmond de Rothschild soutient la fondation Joves Navegants

La famille du Baron Benjamin de Rothschild a depuis toujours eu une passion pour les activités nautiques, engagement incarné aujourd¹hui par le Gitana Team. Les Fondations Edmond de Rothschild ont donc tout naturellement été sensibles à la mission de Joves Navegants et touchées par le profond engagement collectif au service de ces jeunes en situation précaire.

Inspirés par les méthodes d’associations de voile britanniques pour des jeunes en difficultés, des marins passionnés installés à Palma de Mallorque ont décidé de créer Joves Navegants. Sensibles à la situation complexe de certains jeunes de l’île en grandes difficultés économiques et familiales ils ont choisi de partager leur passion. La fondation organise plusieurs types de sorties en mer sur son voilier le Galaxie : des journées de découverte et de sensibilisation au développement durable, des participations à des régates, des aides à la formation pour permettre à certains jeunes d¹envisager la voile comme une voie professionnelle.

Les Fondations Edmond de Rothschild accompagneront Joves Navegants dans l’organisation des sorties en mer pendant la période estivale, il permettra la réalisation des améliorations techniques nécessaires du Galaxie et rendra possible la participation d¹une équipe à la course « Ruta de la Sal » en avril.

Pour plus d’informations

www.jovesnavegants.org

www.ebdrf.com

Les contenus figurant sur ce site sont protégés par le droit d'auteur.
Toute reproduction et représentation sont strictements interdites.

Pour plus d'informations, consultez la rubrique mentions légales.
Saisissez au moins 4 caractères...