Envoyer cette page à un ami






Retour aux actualités 03 novembre 2014

Sébastien Josse aux avant-postes

Objectif Rhum Multi70 Edmond de Rothschild Sébastien Josse

Partie hier à 14h de Saint-Malo, la flotte de la Route du Rhum Destination Guadeloupe a essuyé une première nuit de mer éprouvante. En effet, comme prévu par les météorologues, les quatre-vingt onze solitaires en lice ont dû négocier le passage d'un front très actif sous lequel le vent a grimpé jusqu'à 35 nœuds 45 nœuds relevés dans les rafales à bord du Multi70 Edmond de Rothschild - levant une mer particulièrement dure et formée. Ces conditions musclées ont mis à rude épreuve tant les hommes que les machines et, ce matin, la direction de course déplorait cinq abandons et de nombreux stops techniques le long de la côte nord bretonne. Les Ultimes, qui ouvrent logiquement la voie, ont doublé la pointe Bretagne dans la nuit et ont depuis débuté leur traversée du Golfe de Gascogne. Sébastien Josse occupe la 2ème place au classement de 8h.

Cueillis à froid

Un vent fort de Sud-Ouest basculant Ouest Nord-Ouest après le passage du front, atteignant les 30 – 35 nœuds, des grains très actifs et des creux de 4 à 5 mètres… les premières heures de course des solitaires de la Route du Rhum ont été toniques mais conformes aux prévisions. Silence radio et nuit blanche à bord du trimaran armé par le Baron Benjamin de Rothschild. Aux vues des conditions décrites ci-dessus nous comprenons aisément pourquoi. Mais l'essentiel est bien que le skipper du Multi70 Edmond de Rothschild réalise un très beau de course. Auteur d'un départ prudent devant la Cité Corsaire, Sébastien Josse n'a ensuite pas hésité à réduire la toile, hier en début de soirée, au large de Bréhat pour aborder sereinement le passage d'un front très actif en sortie de Manche. Des choix et une gestion payante puisque ce matin, au classement de 8h, le trimaran armé par le Baron Benjamin de Rothschild pointait en 2e position à 28,7 milles du leader, Banque Populaire VII.

« La sortie de Manche n'a pas été des plus reposantes… Au passage de Bréhat, le vent est monté très fort dans une ligne de grains. Compte tenu des prévisions de vent et de mer pour le passage du front à l'approche de Ouessant, Sébastien a alors choisi de réduire pour naviguer 2 ris ORC. Un choix pertinent même si cela l'a dans un premier temps obligé à progresser légèrement sous-toilé durant quelques heures. Il a accepté de perdre un peu de terrain sur ses adversaires mais cela s'est avéré payant pour la suite » nous confiait Antoine Koch, l'un des routeurs du Gitana Team. 

Un favori au tapis

La nuit dernière, la course a perdu l'un de ses grands favoris et surtout l'un des grands marins de la classe Ultime. Vers 23h30 hier soir, le Cross informait la direction de course de La Route du Rhum - Destination Guadeloupe qu'une collision s'était produite entre Sodebo Ultim' et un cargo. Le trimaran était presque sorti du rail d'Ouessant au moment de l'incident. L'avant du flotteur tribord a été arraché dans le choc. Thomas Coville, sain et sauf, fait route vers Roscoff où il est attendu dans la matinée.

Classement du 3 novembre à 8h (HF)
  1. Banque Populaire VII (Loïck Peyron) – 3 282,1 milles du but
  2. Edmond de Rothschild (Sébastien Josse) – 28,78 milles du leader
  3. Prince de Bretagne (Lionel Lemonchois) – 36,91 milles
  4. Musandam Oman Sail (Sidney Gavignet) – 43,16 milles
  5. Paprec recyclage (Yann Elies) – 47,26 milles
  6. Spindrift 2 (Yann Guichard) – 54,94 milles
  7. Idec Sport (Francis Joyon) – 61,28 milles
    Abd – Sodebo Ultim'
Partager cet album photo