Envoyer cette page à un ami






Retour aux actualités 26 novembre 2019

À la porte des alizés

Brest Atlantiques Maxi Edmond de Rothschild Franck Cammas Charles Caudrelier

La flotte de la Brest Atlantiques célébrait ce mardi ses trois semaines de mer ! Pour le leader, le Maxi Edmond de Rothschild, cela coïncidait également avec un chiffre rond puisque Franck Cammas et Charles Caudrelier ont atteint ce matin, à 8h, les 75 % du parcours. Le géant de 32 mètres armé par Ariane et Benjamin de Rothschild pointe ainsi ses étraves à quelques 3 400 milles de la pointe bretonne. Dans un Atlantique Sud, que les marins commençaient volontiers à qualifier de monotone, la hiérarchie n'a pas bougé depuis des jours. Au dernier pointage, Gitana 17 compte 415,4 milles sur Actual Leader et 912,2 milles sur Macif.

Sur l'échiquier de l'Atlantique Sud, les trois géants encore en lice ont avancé leurs pions. En solide leader, le Maxi Edmond de Rothschild ouvre la voie sur une route plus ou moins directe. À 400 milles de son tableau arrière, mais plus à l'Est, nous retrouvons Actual Leader, tandis que Macif a choisi une option bien plus radicale à l'Ouest. En termes de vitesse, au pointage de 16h, François Gabart et Gwénolé Gahinet commençaient à toucher les fruits de leur route mais ils enregistraient tout de même plus de 900 milles de retard sur Charles Caudrelier et Franck Cammas.  En effet, alors que le dernier-né des Gitana naviguait par 4°48 Sud, soit la latitude de Fortaleza au Nord-Est du Brésil, son concurrent était lui par 20°37 Sud. D'autant qu'en ce 22e jour de mer sur la Brest Atlantiques, les hommes du Gitana commençaient enfin à sentir les prémices de l'alizé de Sud-Est tant attendu !

« L'équateur nous paraît long à franchir cette fois-ci ! En même temps on vient de loin, on vient de Cape Town, ce n'est pas la porte à côté. Pour l'atteindre on va faire 800 milles vers l'Ouest. On va se retrouver plus proche de l'Amérique que de l'Afrique ! », glissait Franck Cammas. 

Quoiqu'il en soit, les prochains jours et le fameux passage du Pot-au-Noir s'annoncent encore très intenses. Le Maxi Edmond de Rothschild devrait retrouver l'hémisphère Nord jeudi matin au plus tard, soit dix-huit jours après son passage lors de la descente aller.

=> VIDEO DU JOUR

Un monde de contemplation malgré la compétition

La compétition est intense depuis plus de vingt-deux jours sur la Brest Atlantiques. Leaders au classement depuis le passage de Rio de Janeiro, soit plus de douze jours, Franck Cammas et Charles Caudrelier ne s'offrent pas beaucoup de répit malgré l'avance acquise sur leurs poursuivants. Mais en amoureux des grands espaces, les skippers de Maxi Edmond de Rothschild savent apprécier les paysages et les couleurs qui se présentent actuellement à eux au milieu de l'Atlantique Sud. Une nouvelle fois, Yann Riou nous propose de magnifiques images !

 

 

Classement du 26 novembre 2019 à 16h

1. MAXI EDMOND DE ROTHSCHILD (Franck Cammas / Charles Caudrelier / Yann Riou) - distance au but : 3 406,6 milles  - vitesse moyenne sur les dernières 30 min : 21,2 nœuds

2. ACTUAL LEADER (Yves Le Blevec / Alex Pella / Ronan Gladu) - 415,5 milles du leader - vitesse moyenne sur les dernières 30 min : 15,8 nœuds

3.MACIF (François Gabart / Gwenolé Gahinet / Jérémie Eloy) - 912,2 milles du leader - vitesse moyenne sur les dernières 30 min : 26,8 nœuds

ABANDON - SODEBO ULTIM 3 (Thomas Coville / Jean-Luc Nelias / Martin Keruzoré)

Partager cet album photo






Articles suggerés