Envoyer cette page à un ami






Retour aux actualités 27 octobre 2017

En place au Havre !

Transat Jacques Vabre 2017 Maxi Edmond de Rothschild Sébastien Josse

Le convoyage entre Lorient et Le Havre aura réclamé une bonne dose de patience au duo du Gitana Team. Partis de leur base morbihannaise mercredi en fin d'après-midi, Sébastien Josse et Thomas Rouxel ont posé pied en terre normande ce vendredi en début d'après-midi. 300 milles nautiques, peu de chose à l'échelle de ce que peut habituellement couvrir le Maxi Edmond de Rothschild, mais cela était sans compter sur un temps de demoiselle persistant qui les aura accompagné tout au long de leur parcours. À neuf jours du départ de la 13e Transat Jacques Vabre, qui rappelons-le sera donné le 5 novembre prochain à 13h35, le dernier-né des Gitana est désormais bien en place et les deux marins prêts et disponibles pour vivre les festivités d'avant départ.

Être présent, une première réussite

Mis à l'eau le 17 juillet dernier, le Maxi Edmond de Rothschild dispute ici sa première compétition officielle, son premier défi sportif. Pour Sébastien Josse, le skipper de l'écurie, et Thomas Rouxel, avec qui il a choisi de partager cette transat inaugurale, les derniers mois ont été intenses et bien remplis de manière à se présenter à leur meilleur niveau sur la ligne de départ de la Transat Jacques Vabre.

« Le Gitana Team est une équipe fidèle de l'épreuve depuis 2001. Nous sommes très satisfaits d'être au départ de cette nouvelle édition avec le Maxi Edmond de Rothschild. Le programme était ambitieux ! Trois mois pour mettre au point et fiabiliser une telle machine était déjà un vrai défi et c'est une première réussite pour le team, qui encore une fois n'a pas ménagé ses efforts. Le bateau est prêt, le duo entraîné et impatient de poursuivre son apprentissage au large ! » nous confiait Cyril Dardashti, le directeur du Gitana Team, à son arrivée au Havre.  

Il est en effet intéressant de rappeler que le Maxi Edmond de Rothschild est le pionnier d'une nouvelle génération de maxi-multicoques océaniques, le premier géant conçu pour voler en haute mer à s'aligner sur une transocéanique.

 

VIDEO - Plus de 5 000 milles parcourus et 30 jours passés en mer depuis la mise à l'eau du Maxi Edmond de Rothschild, Sébastien Josse et Thomas Rouxel sont prêts !

Hors bassin

À monture hors normes, dimensions exceptionnelles... Du fait de sa largeur et plus particulièrement des élévateurs qui dépassent de part et d'autre de la plateforme, le Maxi Edmond de Rothschild fait cavalier seul à l'extérieur du Bassin Paul Vatine. Jusqu'au départ, il sera en effet amarré quai de Marseille dans le bassin de l'Eure au niveau de l'entrée n°1, à seulement quelques minutes à pied du village officiel de la course. Depuis le bassin Vatine, pour venir admirer ce maxi-trimaran de nouvelle génération au profil résolument innovant, les visiteurs devront emprunter le pont des Docks puis la rue Jean Maurel ; un clin d'œil qui n'est pas pour déplaire à l'équipe aux cinq flèches, qui était très proche du célèbre navigateur et directeur de course.

 

En voir plus 28 photos

Partager cet album photo






Articles suggerés