Envoyer cette page à un ami






Retour aux actualités 22 novembre 2016

Dans l'échappée

Vendée Globe 2016-2017 Mono60 Edmond de Rothschild Sébastien Josse

Coup de bambou sur la flotte du Vendée Globe qui perd aujourd'hui l'un de ses favoris avec l'abandon de Vincent Riou. La nouvelle est tombée en milieu d'après-midi, le skipper de PRB est contraint de se retirer de la course suite à une avarie de quille consécutive à un choc avec un OFNI (Objet Flottant Non Identifié). Ce deuxième forfait de l'édition 2016-2017 rappelle si besoin était la dureté de ce sport mécanique qu'est la course au large. Pour Sébastien Josse, aux avant-postes, la route se poursuit. Dauphin de Alex Thomson depuis hier, le skipper du Mono60 Edmond de Rothschild pointe à 94,7 milles du tableau arrière du bateau britannique ce mardi à 18h tandis qu'avec Armel Le Cléac'h, actuel 3e, ils se tiennent en un mouchoir de poche. Ces trois-là parviennent pour l'instant à rester à l'avant du front qui les propulsent depuis le week-end dernier vers le cap de Bonne Espérance.

À l'entame de ce 17e jour de course, la majorité des concurrents du Vendée Globe progressent toujours en direction du premier grand cap de ce tour du monde, Bonne Espérance, à la pointe orientale de l'Afrique du Sud. Mais dans les latitudes Sud, les schémas météos inhabituels, avec un anticyclone de Sainte-Helène très Sud et très Est, ne sont pas avares de surprises. Ce mardi 22 novembre est en effet marqué par une nouvelle scission aux avant-postes.

Tenir bon
Depuis vendredi dernier, date à laquelle la tête de flotte - alors composée de sept bateaux -, a accroché une dépression au large de Rio de Janeiro, l'ambiance est à la course de vitesse à travers l'Atlantique Sud. Profitant d'un enchaînement météorologique digne des scénarii prisés par les chasseurs de records, ce club d'ouvreurs a multiplié les bonnes journées de navigation avec près de 500 milles moyens quotidiens au compteur.

Durant plus de trois jours, les marins n'ont pas ménagé leurs efforts pour garder les avantages de ce généreux front, parvenant à rester en avant et bénéficiant ainsi de vents de Nord et d'une mer plus maniable.

Mais cette zone de basses pressions progresse plus vite que les monocoques et un à un les solitaires ont vu le phénomène les dépasser et les laisser sur le bord de la route. Profitant de leur avance en tête de peloton, pour l'heure, seuls Banque Populaire VIII, Edmond de Rothschild et Hugo Boss parviennent encore à tenir la cadence. A 18h, le trio progresse à plus de 20 nœuds de moyenne lorsque les vitesses de ses poursuivants ont largement chuté. Ils ne sont plus dans le même système et la note est salée.

Pour Sébastien Josse et ses deux compagnons d'échappée, le but est clair : avancer au plus vite pour tenir le plus longtemps possible à l'avant du front. Car si ils savent qu'ils seront immanquablement lâchés à leur tour dans les prochaines heures, avant de buter dans une zone de transition qui s'annonce délicate, ils mesurent aussi combien les milles pris sur leurs adversaires pourront être importants pour attaquer les mers du Sud. Alors ils s'accrochent !

Images envoyées du bord le mardi 22 novembre

Le Grand Sud approche
Naviguant actuellement par 37°43 Sud, l'ambiance change rapidement à bord du dernier-né des Gitana. Dimanche, Sébastien Josse décrivait encore des conditions de navigation idéales en tenue légère et par 25°C. Mais cet après-midi, dans une vidéo envoyée à terre, nous découvrions le marin équipé d'un couvre-chef, signe que les températures avaient baissé de façon significative. 

Classement du 22 novembre à 18h (HF)

1. Alex Thomson (Hugo Boss) à 18 359,1 milles de l'arrivée
2. Sébastien Josse (Edmond de Rothschild) à 94,7 milles du leader
3.Armel Le Cleac'h (Banque Populaire VIII) à 97,4 milles
4. Morgan Lagravière (Safran) à 257,3 milles
5. Paul Meilhat (SMA) à 405,6 milles
6. Jérémie Beyou (Maître CoQ) à 528,4 milles
7. Yann Eliès (Queguiner Leucémie Espoir) à 950,2 milles
8. Jean Le Cam (Finstère Mer Vent) à 1 476,6 milles

…

Partager cet album photo






Articles suggerés