Envoyer cette page à un ami






Retour aux actualités 09 novembre 2016

Empannage en vue

Vendée Globe 2016-2017 Mono60 Edmond de Rothschild Sébastien Josse

Sixième à midi, le skipper d'Edmond de Rothschild a gravi quatre places entre deux classements et pointe depuis 15 heures en deuxième position, à 13,7 milles de Banque Populaire VIII. Une belle opération pour Sébastien Josse alors que la tête de flotte du Vendée Globe contourne toujours une excroissance de l'anticyclone des Açores qui résiste au-delà des prévisions.

L'école de la patience, ils y sont tous allés. Lorsque l'on est marin, régatier, il faut savoir jouer avec ce que la nature offre et rester inspiré même quand elle tire sur vos nerfs. Chacun guette le moment où le vent de nord-est entrera enfin, signe que l'alizé tant attendu commence à souffler et que la glissade peut débuter.

Aller à la rencontre de la bascule, en se décalant dans l'ouest, semble porter ses fruits. Derrière le leader Armel Le Cléac'h, dont l'avance réduit de quelques milles à chaque classement, Paul Meilhat a d'abord pris la place de dauphin avant que le skipper de l'écurie aux cinq flèches lui ravisse, une poignée d'heures plus tard. 

Dans une régate au contact digne d'une confrontation en baie de Port-La-Forêt (Le Cléac'h, Josse, Meilhat, Beyou se tiennent en 19 milles), il est bon de rester mesuré avec les classements, et patient surtout. En effet, le match est particulièrement serré et cela n'est pas prêt de s'arrêter. 

En revanche, l'important ce soir est d'être bien placé avant de mettre le pied sur l'accélérateur. Car si la situation reste conforme aux prévisions, l'alizé n'est plus très loin et l'empannage doit avoir lieu dans la nuit. Le compteur va prendre des tours et les premiers vont entamer une partie du parcours généralement propice à de belles vitesses moyennes avant le prochain passage à niveau du Pot-au-Noir.

C'est pourquoi, il est important d'être dans le bon groupe car l'élastique va s'étirer et les milles seront difficiles à reprendre. À bord de Gitana 16, le skipper est naturellement satisfait de sa position ce soir et se tient prêt pour un « run » qui se fait désirer.

Classement du 9 novembre à 18h (HF)
  1. Armel Le Cleac'h (Banque Populaire VIII) à 23 471 de l'arrivée
  2. Sébastien Josse (Edmond de Rothschild) à 13,7 milles
  3. Paul Meilhat (SMA) à 15,8 milles
  4. Jérémie Beyou (Maître CoQ) à 19,2 milles
  5. Morgan Lagravière (Safran) à 22,2 milles
  6. Vincent Riou (PRB) à 22,5 milles
  7. Jean-Pierre Dick (St Michel - Virbac) à 25,2 milles du leader
  8. Yann Eliès (Gueguiner - Leucémie Espoir) à 32,8 milles
  9. Alex Thomson (Hugo Boss) à 33,3 milles
    ... 
Partager cet album photo






Articles suggerés