Envoyer cette page à un ami






Retour aux actualités 09 novembre 2016

Flirt anticyclonique

Vendée Globe 2016-2017 Mono60 Edmond de Rothschild Sébastien Josse

Partis des Sables d'Olonne dimanche à 13h02, les concurrents du Vendée Globe achèvent ce midi leur troisième jour de mer. Et si ce début de course a marqué les organismes des marins, tant ils ont dû batailler sous les grains et dans les vents instables pour exploiter le meilleur de leurs machines, la cadence imprimée par la flotte n'en demeure pas moins soutenue. Exception faite d'Armel Le Cléac'h, leader au classement de 12h, les écarts sont minimes aux avant-postes et l'ambiance est à la régate au contact, à guetter la moindre bascule de vent pour glisser vers le sud et s'extraire au plus vite d'une dorsale anticyclonique. Cette dernière a pris ses aises plus qu'annoncé par les prévisions météorologiques et devrait encore ralentir Sébastien Josse et ses adversaires une bonne partie de la journée.

Cette première partie de Vendée Globe tient toutes ses promesses. Imaginez que lors de l'édition 2012-2013, le public avait assisté à quatre changements de leader en tout et pour tout sur l'ensemble du tour du monde. Tandis que cette année, en seulement trois jours, six bateaux (dont cinq foilers !) se sont déjà offerts les honneurs du classement. C'est dire si le jeu est ouvert ! La météo de cette entame de course se révèle tout aussi intéressante. En effet, une excroissance de l'anticyclone des Açores est venue contrarier le schéma météo que l'on observe habituellement à cette période au large de la péninsule ibérique. À savoir des vents de nord-est (l'alizé portugais) qui permettent aux marins de glisser à vive allure vers le Pot-au-Noir.

Ainsi, depuis plus de 24h, les solitaires naviguent dans un flux capricieux d'ouest – nord-ouest et prennent leur mal en patience pour traverser cette zone instable qui leur barre la route vers le Sud. Mais la sortie ne semble plus très loin et selon les dernières prévisions la bascule du vent au nord-est est attendue pour ce soir. 

Afin de se positionner pour la suite, c'est à dire la sortie de l'anticyclone des Açores et surtout le passage de Madère, le skipper d'Edmond de Rothschild s'est décalé dans l'Ouest la nuit dernière. Au classement de 12h ce mercredi 9 novembre, Sébastien Josse occupe la 6e place à 22 milles du leader, Armel Le Cléac'h, mais ne compte que 6 milles de retard sur le dauphin du jour, Paul Meilhat.  

Classement du 9 novembre à 12h (HF)
  1. Armel Le Cleac'h (Banque Populaire VIII) à 23 524 de l'arrivée
  2. Paul Meilhat (SMA) à 16,1 milles
  3. Vincent Riou (PRB) à 18,8 milles
  4. Jean-Pierre Dick (St Michel - Virbac) à 19,7 milles du leader
  5. Jérémie Beyou (Maître CoQ) à 20,7 milles
  6. Sébastien Josse (Edmond de Rothschild) à 22 milles
  7. Morgan Lagravière (Safran) à 30,2 milles
  8. Alex Thomson (Hugo Boss) à 32,3 milles
  9. Yann Eliès (Gueguiner - Leucémie Espoir) à 49,7 milles
    ... 
Images envoyées mardi 8 novembre en fin d'après-midi par Sébastien Josse

Partager cet album photo






Articles suggerés