Envoyer cette page à un ami






Retour aux actualités 14 octobre 2016

Port Olona fait le plein, le compte à rebours du Vendée Globe est lancé

Vendée Globe 2016-2017 Mono60 Edmond de Rothschild Sébastien Josse

Sébastien Josse est arrivé jeudi en fin d'après-midi dans le célèbre chenal des Sables d'Olonne, à bord du Mono60 Edmond de Rothschild. En direct sur Facebook, depuis le drone que le skipper embarquera pour le Vendée Globe le 6 novembre, le team a fait partager le moment aux internautes. Le navigateur avait quitté son port d'attache de Lorient quelques heures plus tôt.

 

L'arrivée au ponton de Port Olona peut paraître être une formalité, elle n'en reste pas moins un moment symbolique, celui qui scelle le début de l'aventure et lance le compte à rebours. « Ici, nous allons continuer à naviguer une fois par semaine jusqu'au départ avec l'équipe, pour rester focalisés sur l'objectif et affiner le timing du jour J. » En effet, rien n'est laissé au hasard par le Gitana Team car, depuis trois ans, il a fallu penser et construire un bateau puis se préparer, naviguer, s'entraîner, se qualifier et surtout disputer les régates préparatoires dont pas moins de quatre transatlantiques. « Être à quai, ici, avec les autres concurrents, est un peu une première récompense pour l'équipe et pour moi. Préparer un tour du monde en solitaire et mettre au point un tel bateau, c'est beaucoup de travail. »

Retrouver un endroit familier

Sébastien Josse connaît déjà très bien les Sables d'Olonne. Il y a quasiment vécu de 2001 à 2004, pour son premier projet Vendée Globe avec l'entreprise vendéenne VMI. « Les équipes de VMI étaient très attachées au territoire. Nous avions fait le chantier du bateau à Talmont-Saint-Hilaire puis passé aussi du temps à Port Olona. Les collaborateurs venaient nous voir pour découvrir ce que l'on faisait. Je suis revenu à plusieurs reprises ensuite, pour le Figaro mais surtout pour le Vendée Globe, celui de 2008 avec le team BT (Offshore Challenge). Encore plus que la passion de la voile, il y a une vraie fierté des Vendéens pour cette course. C'est leur événement. Ils sont vraiment présents, nous accompagnent, nous encouragent, du début à la fin ! »

Footing, piscine, surf

Le skipper a bien en tête la manière dont il souhaite vivre ces trois semaines : « J'ai mené une préparation physique top en Bretagne et je vais continuer ici. J'ai des créneaux matin et soir. Il faut s'y tenir car il y a beaucoup de sollicitations et c'est important de s'extraire comme de garder la forme physiquement. Nous avons posé nos valises dans le quartier de La Chaume qu'on aime beaucoup avec le Gitana Team. C'est authentique et il y a les plages sauvages vraiment pas loin, idéal pour aller courir. J'aime aussi la piscine du Remblai avec son bassin en plein-air. Elle ouvre tard et quand il fait nuit, ça ressource de venir passer une heure dans l'eau. Je peux également faire du sport seul avec mon programme habituel et garder ma routine. J'aime aussi aller surfer si l'occasion se présente. Avant de se faire brasser dans le golfe de Gascogne, c'est super de faire quelques sessions dans les vagues. »

Naviguer une fois par semaine

Sébastien a donné le ton. Ce n'est pas parce que le bateau est à quai que tout est rangé au carré pendant trois semaines. « Même si nous sommes un peu en représentation, forcément, il est important pour moi que le bateau reste ‘dans son jus', en mode course. Nous allons naviguer une fois par semaine, pour rester concentrés, répéter les manipulations pour le jour du départ, hisser les voiles, passer les écoutes, etc… Et j'ai même demandé à ce que la dernière semaine, tout reste à poste sur le pont, qu'on soit dans les starting-blocks. »

Que la fête commence aux Sables d'Olonne !

Pendant trois semaines, la foule va se masser dans le village et sur les pontons sablais. Chacun vient dans l'espoir d'apercevoir les marins et de partager un peu de leur aventure. Le village du Vendée Globe ouvre officiellement samedi 15 octobre à 10 heures. Etendu sur 25 000 m2 autour du bassin de Port Olona, le site pourrait accueillir plus d'un million de personnes jusqu'au 6 novembre ! Au cœur de la fête, en haut de la passerelle qui mène aux monocoques, l'exposition inédite Gitana, entrez dans la légende, célèbre les 140 années d'héritage maritime de la famille Rothschild et retrace une saga unique au monde avec des objets et des photos d'époque. L'installation pour petits et grands propose aussi d'embarquer avec Sébastien Josse grâce à la réalité virtuelle ou encore de découvrir le cockpit du Mono60 Edmond de Rothschild reproduit à l'échelle 1. Chaque semaine, des visites du bateau seront à gagner par tirage au sort. Les enfants pourront aussi laisser parler leur créativité sur un mur d'expression qui leur est totalement dédié : artistes en herbe et futurs aventuriers, allez-y, c'est à vous !

Partager cet album photo






Articles suggerés