Envoyer cette page à un ami






Retour aux actualités 17 octobre 2015

En place !

Transat Jacques Vabre Mono60 Edmond de Rothschild Sébastien Josse

Vendredi matin, comme prévu dans les instructions de course, le Mono60 Edmond de Rothschild a fait son entrée dans le bassin Paul Vatine. Une arrivée qui coïncide avec le début des festivités de la 12e édition de la Transat Jacques Vabre et qui marque la phase finale de préparation du Gitana Team. Car dimanche prochain la flotte de la célèbre transatlantique entre Le Havre et Itajaí s'élancera pour 5 400 milles nautiques à travers l'Atlantique Nord puis Sud à destination du Brésil.

Parti de Lorient, son port d'attache, mercredi matin, le duo Edmond de Rothschild a rallié le Havre vendredi au petit matin après 350 milles d'un convoyage mouvementé. Mais pour une fois ce n'est pas la météo qui est en cause mais un arrêt imprévu devant la cité corsaire de Saint-Malo suite à une avarie de bôme : « Les conditions ont été clémentes avec un vent faible à medium au près débridé. Dans la première nuit alors que nous naviguions au large de Perros-Guirec, nous avons endommagé la bôme ce qui nous a obligé à un petit arrêt au stand devant le port des Sablons, à Saint Malo. Juste le temps de retrouver l'équipe technique, de débarquer la bôme et de repartir sous voiles d'avant vers le Havre. Ce n'était évidemment pas prévu ainsi mais cet incident ne remet pas en question la fin de notre préparation. Nous avons la chance de pouvoir nous appuyer sur une équipe technique autonome et très performante qui est à pied d'œuvre pour que le bateau soit fin prêt pour la semaine prochaine.»

Concernant la bôme, le timing est serré mais le Gitana Team peut fort heureusement s'appuyer sur la réactivité et le professionnalisme de Lorima. En effet, dès jeudi matin, l'espar endommagé a été rapatrié à Lorient afin que Vincent Marsaudon et ses équipes procèdent aux réparations nécessaires.

Vainqueur en titre et grand habitué de l'épreuve, le duo Edmond de Rothschild retrouve Le Havre avec de très bons souvenirs en tête, comme nous le confiait Sébastien Josse : « C'est toujours un plaisir de revenir ici. Cette édition marquera ma quatrième participation à la course, la troisième en monocoque, tandis que Charles en compte déjà cinq dont deux victoires ! C'est une transat que nous aimons beaucoup tant pour son format que pour son tracé et je suis heureux que ça puisse être la première régate officielle du Mono60 Edmond de Rothschild car c'est un galop d'essai parfait.»

Après ce week-end d'ouverture havrais, Sébastien Josse et Charles Caudrelier profiteront de quelques jours off pour retrouver leurs familles et parfaire leur préparation physique. Mercredi, ils seront de retour au Havre pour la dernière ligne droite.

Partager cet album photo






Articles suggerés