Envoyer cette page à un ami






Retour aux actualités 27 août 2015

Premiers bords spectaculaires

Transat Jacques Vabre Mono60 Edmond de Rothschild Sébastien Josse

Mis à l'eau le 7 août dernier à Vannes, après onze mois de construction au sein du chantier Multiplast, le Mono60 Edmond de Rothschild avait pu tirer ses premiers bords dix jours plus tard au large de sa base lorientaise. Mais lundi, à la faveur d'un passage dépressionnaire musclé sur la pointe Bretagne, Sébastien Josse et Charles Caudrelier - son co-skipper pour la Transat Jacques Vabre - ont décidé d'aller tester la machine dans la brise ; une navigation tonique que Thierry Martinez, en photos, et Christophe Castagne, en images, ont immortalisé pour le Gitana Team.

L'été du Gitana Team fut des plus studieux ! Toute l'équipe armée par le Baron Benjamin de Rothschild a, en effet, été à pied d'œuvre pour la fin de chantier et bien sûr la mise à l'eau le 7 août du dernier-né de la saga Gitana : le Mono60 Edmond de Rothschild. Convoyé dans la foulée de Vannes à Lorient, le 60 pieds de dernière génération avait ensuite été quillé et mâté avant de subir toute une batterie de tests pour vérifier sa conformité vis-à-vis des règles de jauge IMOCA. Le 17 août, Sébastien Josse et ses hommes pouvaient enfin larguer les amarres et découvrir les premières sensations à la barre de cette nouvelle monture.

En début de semaine - lundi 24 août - les bulletins météorologiques annoncent le passage d'une dépression particulièrement active et creuse sur la Bretagne : 28 à 35 nœuds de Nord-Ouest accompagnés d'une houle de 2,5 à 3 mètres ! Sébastien Josse et Charles Caudrelier y voient l'occasion rêvée pour valider le Mono60 Edmond de Rothschild dans la brise : « C'était vraiment intéressant de pouvoir naviguer dans ces conditions musclées pour notre 3e sortie ! Nous sommes dans une phase de découverte et de rodage avec le bateau. Même si ce type de navigation nous donne des signaux positifs sur le comportement du bateau, ces sorties sont des runs et donc bien trop courtes pour tirer de vraies conclusions. Il faudra attendre l'arrivée de la Transat Jacques Vabre pour cela. Le parcours très exigeant de 5 400 milles (près d'un quart d'un tour du monde) que nous offre cette transat en double est un fantastique galop d'essai » expliquait le skipper Edmond de Rothschild.

A un peu moins de deux mois du départ de la Transat Jacques Vabre, qui pour mémoire aura lieu le 25 octobre prochain au Havre, le rythme s'accélère. Car pour espérer être fin prêt à s'élancer en direction du Brésil, le duo Edmond de Rothschild doit tenir un timing très serré. Ainsi, les entraînements vont s'intensifier, avec notamment un parcours de qualification de 1 000 milles nautiques à valider avec ce nouveau bateau, et toute occasion de navigation sera exploitée comme le soulignait Sébastien Josse : « La Transat Jacques Vabre c'est demain ! Il n'y a donc pas de question à se poser dès que nous pouvons naviguer nous y allons. »

Caractéristiques techniques

Longueur hors tout : 20.10 m
Longueur flottaison: 18.28 m
Largeur : 5.70 m
Tirant d'air : 29 m
Tirant d'eau : 4.50 m
Déplacement (poids) : 7.6 tonnes
Poids du bulbe de quille : 3 tonnes
Surface voilure max au près et au portant : 290 m2 / 490 m2
Nombre de voiles autorisées à bord : 8 ( 1 grand-voile, 7 voiles d'avant)
M2 d'espace de vie : 10 m2
Nombre et type de dérives : 2 dérives foil
Source de production d'énergie à bord : génératrices couplées au moteur diesel + hydro-générateurs 

Architectes : Guillaume Verdier / VPLP Yacht Design
Chantier : Multiplast (Vannes)
Safrans: C3 Technologies
Dérives : Heol Composites
Quille : AMPM (La Mothe-Achard)
Mât : Lorima (Lorient) 

Début de construction : Septembre 2014
Mise à l'eau : 7 Août 2015

Partager cet album photo






Articles suggerés