Envoyer cette page à un ami






Retour aux actualités 08 mai 2015

Le Gitana Team en place pour la 8e édition

Tour de Belle-Ile Multi70 Edmond de Rothschild GC32 Edmond de Rothschild Sébastien Josse

A moins de 24 heures de la 8e édition du Tour de Belle-Ile, la météo s'affine et se précise au large de la Trinité-sur-Mer. Selon les derniers fichiers, les 471 inscrits de cette cuvée 2015 devraient bénéficier de conditions optimales un vent medium de secteur Sud-Ouest - pour boucler les 42 milles nautiques du parcours. Ces prévisions confirment ainsi la rentrée officielle du Gitana Team avec la participation du Multi70 et du GC32 Edmond de Rothschild. Rendez-vous demain - samedi 9 mai - à 10h pour le coup d'envoi.

Record en ligne de mire 

Au fil des éditions, le Tour de Belle-Ile est devenu le plus grand rassemblement de voiliers en France avec un record de 517 inscrits en 2014. L'épreuve doit son succès à la simplicité du concept, mais également à la convivialité qui la caractérise. En effet, la course mêle sur une seule et même ligne de départ amateurs et professionnels et tous les voiliers sont les bienvenus pour autant qu'ils respectent les règles ISAF (règles de course à la voile, ndlr) et qu'ils mesurent plus de 6 mètres.

Avec trois participations, dont deux victoires, lors des cinq dernières années, autant dire que le Gitana Team est coutumier du Tour Belle-Ile. Sans compter que l'équipe armée par le Baron Benjamin de Rothschild détient le record de l'épreuve depuis 2011. Cette année-là, pour sa première course en tant que skipper Gitana, Sébastien Josse avait bouclé le parcours en 2 heures et 42 minutes à la barre de Gitana 11.

Un temps de référence que cette 8e édition pourrait bien voir tomber si les conditions météorologiques observées ce vendredi se confirment demain en baie de Quiberon, comme nous le confiait Sébastien Josse : « le dernier routage m'indique 2h42 de course, soit exactement le temps à battre ! La météo actuelle semble idéale pour venir améliorer ce chrono même s'il ne faudra pas traîner. Sur le papier, le record est prenable et si l'améliorer est à notre portée nous ne nous gênerons pas c'est certain mais ce n'est pas l'objectif premier de notre participation. »

Poursuivre l'apprentissage

Pour Sébastien Josse et l'équipage du Multi70 Edmond de Rothschild le Tour de Belle-Ile est une excellente manière de poursuivre les navigations tests initiées dès le lendemain de la mise à l'eau du trimaran modifié. En effet, depuis le 23 avril dernier, l'équipe armée par le Baron Benjamin de Rothschild découvre une nouvelle plateforme et comme toujours seuls les milles engrangés pourront permettre aux membres du Gitana Team de valider leurs choix et de progresser. Alors même si le format de l'épreuve n'est pas des plus avantageux pour un trimaran hauturier, il n'était pas question de manquer l'occasion.

« Les premières sorties à bord du Multi70 version 2015 ont démontré un très beau potentiel mais il nous reste encore beaucoup de travail de mise au point pour apprivoiser nos nouveaux appendices (Foil en L à bâbord et en C sur tribord). Les travaux réalisés cet hiver vont dans le sens de nos recherches mais nous ne sommes qu'au début de notre apprentissage alors il ne faut pas brûler les étapes. L'an dernier, lorsque nous avions remplacé les safrans classiques par ceux en T, il avait fallu plusieurs semaines avant de trouver les bons réglages. Ces phases de mise au point sont synonymes d'allers retours permanents entre l'équipe navigante et l'équipe à terre mais c'est passionnant d'être au début d'une telle histoire. Le Tour de Belle-Ile est un rendez-vous que nous apprécions particulièrement et c'est l'occasion de venir naviguer dans une configuration de course mais sans pression de résultat » expliquait le skipper du Gitana Team.

Le Multi70 Edmond de Rothschild ne sera pas seul sur la ligne de départ puisque le GC32 acquis en janvier par l'écurie aux cinq flèches sera également de la fête. La barre de ce catamaran volant de dernière génération est confiée à Gurvan Bontemps. Avec son équipage – ils sont cinq à bord – il devra décider lors de l'inscription définitive si le dernier des Gitana s'élance sur le petit ou le grand Tour de Belle-Ile. En effet, depuis 2012, face au succès et afin de maintenir des conditions de sécurité satisfaisantes, les organisateurs ont lancé deux parcours. Le premier est naturellement le Tour de Belle-Ile au départ et à l'arrivée de la Trinité sur Mer ; un parcours varié et exigeant de 42 milles. Le deuxième nommé le petit Tour propose lui une boucle de 39 milles tout aussi intéressante mais qui permet aux unités plus petites de participer sans se frotter à la dureté de la côte Ouest de Belle-Ile.

Une météo clémente

Ce vendredi, les derniers fichiers météos auguraient d'un flux de Sud-Ouest compris entre 15 et 20 nœuds et d'une mer tout à fait praticable avec une houle n'excédant pas les 2 mètres dans l'Ouest de Belle-Ile. De belles conditions tant pour le Multi70 que pour le GC32 Edmond de Rothschild. Sébastien Josse nous détaillait la situation : « Il y a 48 heures, nous étions encore dans une configuration de passage de front avec un vent relativement fort de 20 à 25 nœuds et surtout une mer dure et formée au large de Belle-Ile avec plus de 3 mètres de houle dans l'Ouest de l'île. Mais ce matin, les fichiers marquent une nette amélioration car le front passerait plus vite que prévu. Lors du départ, nous devrions ainsi avoir un vent de Sud-Ouest compris entre 15 et 17 nœuds, une couverture nuageuse correcte avec 50 % de nébulosité et la houle ne devrait pas dépasser les 2 mètres. Si les modèles sont fiables et ce scénario respecté, les premiers milles jusqu'à la Teignouse se feront vent de travers. Nous devrons ensuite louvoyer au près jusqu'aux Poulains (pointe Nord-Ouest de Belle-Ile). Après ce passage, il nous faudra hisser le gennaker pour glisser au portant le long de la côte Ouest et peut être même jusqu'à l'arrivée en baie de Quiberon.»

Rendez-vous demain dès 10h, au large de la Trinité-sur-Mer, pour vérifier sur le plan d'eau la véracité des prévisions.

Les équipages
 Multi70 Edmond de Rothschild

Sébastien Josse (skipper)
Cyril Dardashti, Jean-François Cuzon, Antoine Koch, Olivier Douillard, David Boileau, Pierre Tissier

GC32 Edmond de Rothschild

Gurvan Bontemps (skipper)
Armand de Jacquelot, Grégory Gendron, Christophe Carbonnières, Benjamin Lamotte 

Partager cet album photo